Le Mont Frugy

La découverte du Mont Frugy peut se faire à pied à partir des sentiers pédestres au départ de la place de la Résistance. A découvrir par exemple au cours d'un séjour dans notre gite Bretagne.

Plus discret et bien moins visité que la cathédrale, le mont Frugy n'en demeure pas moins un élément incontournable de Quimper. C'est en effet en contrebas de cette colline que la ville s'est constituée, dès l'Antiquité.

Ce monument, près du centre-ville, est chargé d'histoire. Il a d'ailleurs inspiré les révolutionnaires, lorsqu'ils voulurent rebaptiser Quimper, pour la débarrasser de sa connotation religieuse (elle s'appelait alors Quimper-Corentin, en référence à Saint-Corentin). Ils lui préférèrent le nom le plus neutre de "Montagne-sur-Odet en hommage à cette petite montagne de granit de 71 m de hauteur, qui surplombe l'Odet.

Un mont si dépaysant
Sa situation en plein centre-ville fait du Frugy, un lieu de promenade immédiatement dépaysant. On peut aussi profiter de cette promenade pour observer la faune et la flore peuplant le mont : les chênes rouges d'Amérique, les sapins Douglas et de Vancouver et autres rhododendrons récemment implantés. En effet, suite à la tempête de 1987, qui a dépossédé le mont d'une grande partie de sa végétation, plusieurs centaines d'arbres ont été offerts par Oradour-sur-Vayres, une commune du Limousin, en remerciement du fourrage qui avait été partagé par les Bretons, lors de la grande sécheresse de 1976.

De nombreux éboulements
Récemment, la vie paisible du mont a été à nouveau bouleversée : cette fois-ci par une série déboulements. Fin 2010, des travaux de sécurisation ont été entrepris par des ouvriers spécialisés dans les travaux de haute montagne. A noter que pour la première fois des alpinistes gravissaient les falaises de la petite montagne quimpéroise.